La négoce :

On traverse la frontière et d'un seul coup, 25 racoleurs se jettent sur nous. On est assaillies et un peu perdues. On pratique la négociation passive : on hésite, on hésite, l'une va jeter un œil d'un côté, l'autre de l'autre, on fait mariner, mariner, mariner. Le supplice des racoleurs. Et les prix baissent tout seuls ! On a donc un bus pour uyuni à 30 bolivianos soit 3 euros pour 7 heures de trajet.

On est super satisfaites.

Le résultat :

- Les 7 heures de trajet se transforment en 10 heures.

- Les fenêtres ne ferment pas.

- La moitié de la route est une piste non goudronnée avec gros cailloux et rodéo dans le bus.

- L'altitude se fait sentir, on peine à respirer.

L'arrivée en Bolivie n'est donc pas de tout repos. MAIS la lune est pleine et éclaire des paysages à la fois désertiques et montagneux. La lumière est magnifique. Tout est argenté. 

Uyuni : 

On part en excursion. Trois jours dans le désert avec Verena, Stephan, Nicol, Marcello et notre guide, Juan.

Ces trois jours sont merveilleux. On parcourt des dizaines de kilomètres, passant de 3500 à 5000 mètres d'altitude. On croise des lagunes, des flamants roses des geysers.

 

IMG_20140601_095534

IMG_20140601_095333

IMG_20140601_095202

IMG_20140601_094954

IMG_20140601_093501

IMG_20140601_094115

 

IMG_20140601_093637

Le dernier jour, on se lève très tôt pour admirer le lever de soleil sur le salar.           10000 mètres carrés, 8 m de profondeur. Du blanc à perte de vue. Des couleurs inoubliables. Malgré le froid, on pourrait rester des heures à admirer le spectacle.

Pour se réchauffer, on se prête au jeu des typiques illusions d'optique.

IMG_20140601_092714

IMG_20140601_092549

IMG_20140601_092204

IMG_20140601_092429

IMG_20140601_102052

IMG_20140601_092308

Et petit bonus, on trouve le miroir d'eau ! Une partie du salar est recouverte d'une fine couche d'eau dans laquelle se reflète le ciel. Alors on perd nos repères, on est dans les nuages, ou sur le sel, ou sur l'eau. On sait plus trop.