Trajet en bus : 18 heures et nous voilà à El calafate ! Aujourd'hui, serentipity nous suit ! Martin le skateur veut bien nous héberger. 

Le soir, on refait le monde autour d'un gratin dauphinois. On est toutes fières de ce plat très francais, très connu ici sous le nom de "papas con crema", rien de nouveau sous le soleil, on repassera pour le typiquement français.

photo 1-1

Le lendemain, Glaciar del PERITO MORENO. De toutes petites majuscules qui suffisent à peine à illustrer l'immensité de cette curiosité de la nature. Un glacier de basse altitude qui flotte sur une grande étendue d'eau turquoise. Parfois, à cause de l'infiltration, d'énormes blocs de glace se détachent et tombent dans l'eau dans un énorme grondement. C'est beau, c'est majestueux, on a des frissons, on pourrait rester des heures face à ce spectacle grandiose ! Comme dirait un sage suisse, on regarde aves les oreilles !

P1290083

P1290103

P1290114

P1290130

P1290134

Et puis on profite de la douceur de la vie à El Calafate. Martin nous fait visiter une réserve naturelle située au bord du lago Argentino, le plus grand lac d'Amérique du sud. On voit des oiseaux, de très près. On mange el calafate (baie rouge acide qui ressemble à la myrtille et qui a donné son nom à la ville). Selon la légende, celui qui la mange revient forcément un jour. A voir.

 

photo 1-2

photo 2-1

photo 3-1

photo 3-2

photo 5

 

Prochaine étape : El Bolson, Epuyen et le wwoofing, enfin !

En vrai, on est un peu en retard sur le blog. On a fini le wwoofing, c'était génial, on vous en parle vite vite.

Maintenant, on est au Chili, Futaleufu.